ΚΟΡΙΝΝΑ, Ή ΠΕΡΙ ΠΕΖΟΓΡΑΦΙΑΣ ΛΟΓΟΣ. ΑΘΗΝΑ, 1835. ΣΧΟΛΙΑΖΟΝΤΑΣ ΣΤΙΣ ΕΦΗΜΕΡΙΔΕΣ ΤΗ ΜΕΤΑΦΡΑΣΗ TOΥ Ε. Α. ΣΙΜΟΥ

 
This item is provided by the institution :

Repository :
Mnimon  | ΕΚΤ eJournals
see the original item page
in the repository's web site and access all digital files if the item*
share




2001 (EN)
ΚΟΡΙΝΝΑ, Ή ΠΕΡΙ ΠΕΖΟΓΡΑΦΙΑΣ ΛΟΓΟΣ. ΑΘΗΝΑ, 1835. ΣΧΟΛΙΑΖΟΝΤΑΣ ΣΤΙΣ ΕΦΗΜΕΡΙΔΕΣ ΤΗ ΜΕΤΑΦΡΑΣΗ TOΥ Ε. Α. ΣΙΜΟΥ (EL)
ΚΟΡΙΝΝΑ, Ή ΠΕΡΙ ΠΕΖΟΓΡΑΦΙΑΣ ΛΟΓΟΣ. ΑΘΗΝΑ, 1835. ΣΧΟΛΙΑΖΟΝΤΑΣ ΣΤΙΣ ΕΦΗΜΕΡΙΔΕΣ ΤΗ ΜΕΤΑΦΡΑΣΗ TOΥ Ε. Α. ΣΙΜΟΥ (EN)

ΠΟΛΙΤΗΣ, ΑΛΕΞΗΣ

Alexis Politis, Corinne, ou de la Prose Néohellénique. Athènes, 1835. Commentairessur la traduction de E. A. SimosÉdition des six feuilletons, parues dans la presse de l'époque, et signéspar des initiales, à l'occasion de la traduction de l'oeuvre de Madamede Staël. Il s'agit d'un discours sur la littérature, et surtout sur sa nécessitépour la société grecque moderne, qui n'a pas jusqu'à aujourd'huitiré l'attention des spécialistes. Des commentaires détaillés, une propositionpour les noms qui se cachaient sous les initiales et l'encadrementhistorique accompagnent l'édition. (EL)
Alexis Politis, Corinne, ou de la Prose Néohellénique. Athènes, 1835. Commentairessur la traduction de E. A. SimosÉdition des six feuilletons, parues dans la presse de l'époque, et signéspar des initiales, à l'occasion de la traduction de l'oeuvre de Madamede Staël. Il s'agit d'un discours sur la littérature, et surtout sur sa nécessitépour la société grecque moderne, qui n'a pas jusqu'à aujourd'huitiré l'attention des spécialistes. Des commentaires détaillés, une propositionpour les noms qui se cachaient sous les initiales et l'encadrementhistorique accompagnent l'édition. (EN)

info:eu-repo/semantics/article
info:eu-repo/semantics/publishedVersion

Εταιρεία Μελέτης Νέου Ελληνισμού (EMNE) (EL)
Society for the Study of Modern Hellenism (EN)

Μνήμων

2001-01-01


Εταιρεία Μελέτης Νέου Ελληνισμού / Society for the Study of Modern Hellenism (EL)

1105-3917
2241-7524
Μνήμων; Vol 23 (2001); 113-152 (EL)
Mnimon; Vol 23 (2001); 113-152 (EN)



*Institutions are responsible for keeping their URLs functional (digital file, item page in repository site)