Σπογγαλιευτική δραστηριότητα και κοινωνική συγκρότηση στο νησί της Καλύμνου, 19ος-20ός αιώνας

 
This item is provided by the institution :

Repository :
Mnimon  | ΕΚΤ eJournals
see the original item page
in the repository's web site and access all digital files if the item*
share




2012 (EN)
Σπογγαλιευτική δραστηριότητα και κοινωνική συγκρότηση στο νησί της Καλύμνου, 19ος-20ός αιώνας (EN)

ΟΛΥΜΠΙΤΟΥ, ΕΥΔΟΚΙΑ

Evdokia Olympitou, L’influence de la pêche aux éponges sur la société de Kalymnos aux 19e-20e s. La pêche aux éponges semble constituer une activité des Kalymniotes depuis l’Antiquité. Sur cette île aride, elle est probablement une activité de subsistance non négligeable au 18e siècle et devint activité principale dans la deuxième moitié du 19e siècle. À cette époque, la pêche se concentre sur les côtes nord de l’Afrique et les Kalymniotes n’étant pas armateurs, vont louer des bateaux à Symi, Cassos ou Leros, pour transporter leur appareillage de pêche. L’article explore l’influence de cette activité sur l’organisation du travail et de la société de Kalymnos, de 1866, date de l’apparition du scaphandre, jusqu’en 1975, date du dernier voyage d’un bateau Kalymniote transportant des scaphandriers. L’apparition du scaphandre va changer les rapports de travail à cause des capitaux investis pour l’achat de ce matériel coûteux. La demande accrue d’éponges par l’industrie européenne au tournant du 20e siècle, va bouleverser la société Kalymniote: la pêche aux éponges, d’activité saisonnière, va se constituer en entreprise organisée. La société préindustrielle de Kalymnos doit répondre aux exigences de l’ère nouvelle: l’investissement devient de plus en plus important en raison des voyages de longue durée, ce qui favorise la concentration du capital aux dépens du travail coopératif. L’implication d’une grande partie de la population dans la pêche va créer de nouvelles couches sociales liées à la spécialisation du métier. Très vite, les conséquences de la maladie des profondeurs vont se faire sentir sur la population des plongeurs, mal informée et alléchée par le travail au pourcentage. Chaque année, le pourcentage des morts (10%) et celui des paralysés (15%), vont poser à la fin du 19e siècle un important problème social. Malgré les instructions données en 1903 par le ministère de la Marine, ce pourcentage ne tombera pas en dessous de 4%. Ces accidents vont susciter des tensions, chacune des parties (capitaine, plongeurs, ouvriers de la pompe) accusant les autres. L’absence des hommes pendant des longs mois (2.000-6.000 travailleurs tous les ans au tournant du 20e siècle), vont amener les femmes de Kalymnos à prendre en charge des tâches masculines. Elles vont gérer l’économie ou le travail agricole et même participer à la vie politique, en protestant contre l’utilisation du scaphandre ou contre l’abolition de l’église autocéphale du Dodécanèse, en 1935. À part ces changements économiques et sociaux, on assiste à Kalymnos à la création de nouvelles identités spécifiques, comme celle du plongeur-héros et de la mère et femme Kalymniote patiente, endurcie par les malheurs et indépendante. (EN)

info:eu-repo/semantics/article
info:eu-repo/semantics/publishedVersion

Εταιρεία Μελέτης Νέου Ελληνισμού (EMNE) (EL)
Society for the Study of Modern Hellenism (EN)

Μνήμων

2012-01-24


Εταιρεία Μελέτης Νέου Ελληνισμού / Society for the Study of Modern Hellenism (EL)

1105-3917
2241-7524
Μνήμων; Vol 31 (2010); 247-266 (EL)
Mnimon; Vol 31 (2010); 247-266 (EN)



*Institutions are responsible for keeping their URLs functional (digital file, item page in repository site)