Η Θήβα κέντρο εμπορίου και επικοινωνιών το 12ο αιώνα

 
Το τεκμήριο παρέχεται από τον φορέα :
Ινστιτούτο Ιστορικών Ερευνών/ΕΙΕ
Αποθετήριο :
Βυζαντινά Σύμμεικτα  | ΕΚΤ eJournals
δείτε την πρωτότυπη σελίδα τεκμηρίου
στον ιστότοπο του αποθετηρίου του φορέα για περισσότερες πληροφορίες και για να δείτε όλα τα ψηφιακά αρχεία του τεκμηρίου*
κοινοποιήστε το τεκμήριο



Η Θήβα κέντρο εμπορίου και επικοινωνιών το 12ο αιώνα (EL)
Η Θήβα κέντρο εμπορίου και επικοινωνιών το 12ο αιώνα (EN)

ΓΕΡΟΛΥΜΑΤΟΥ, Μαρία

  Maria Gerolymatou Thèbes, centre de commerce et de communications au 12e s.Thèbes était une des étapes les plus importantes sur l'axe terrestre transversal qui assurait la communication entre le Péloponnèse et la Grèce centrale et septentrionale. Cet axe qui passait par Corinthe, Thèbes, Zètouni, Larissa et aboutissait à Thessalonique où il faisait jonction avec la Via Egnatia, a acquis une grande importance à partir du Xle siècle, lorsque le danger bulgare fut écarté du sud des Balkans. Il était souvent préféré à la voie maritime pour les déplacements des marchands entre Corinthe, Thèbes, Thessalonique et parfois même Constantinople. Conséquence de la revalorisation de la route terrestre fut le développement de nouveaux centres de commerce et d'échelles maritimes à des endroits où l'axe se rapprochait du littoral.La floraison de l'artisanat de soie à Thèbes a entraîné le développement dans cette ville d'une classe aisée d'artisans, différenciée nettement de l'aristocratie locale. Les Vénitiens étant les seuls marchands Italiens qui aient pu obtenir la permission impériale de faire commerce à Thèbes, il est possible que les nouveaux centres de commerce n'aient pas seulement répondu à l'impératif de trouver de nouveaux marchés d'approvisionnement ou de nouveaux débouchés commerciaux; ils ont sans doute permis aux autres marchands étrangers, auxquels l'accès au marché de soieries de Thèbes était interdit, de contrecarrer l'interdiction et de se procurer par les Vénitiens des tissus de soie dans les autres marchés de l'espace géographique de la Grèce centrale où ils pouvaient se rendre sans difficultés et où ils entretenaient même des quartiers. C'était probablement le cas d'Halmyros, à l'entrée du golfe Pagasètikos.  (EL)
  Maria Gerolymatou Thèbes, centre de commerce et de communications au 12e s.Thèbes était une des étapes les plus importantes sur l'axe terrestre transversal qui assurait la communication entre le Péloponnèse et la Grèce centrale et septentrionale. Cet axe qui passait par Corinthe, Thèbes, Zètouni, Larissa et aboutissait à Thessalonique où il faisait jonction avec la Via Egnatia, a acquis une grande importance à partir du Xle siècle, lorsque le danger bulgare fut écarté du sud des Balkans. Il était souvent préféré à la voie maritime pour les déplacements des marchands entre Corinthe, Thèbes, Thessalonique et parfois même Constantinople. Conséquence de la revalorisation de la route terrestre fut le développement de nouveaux centres de commerce et d'échelles maritimes à des endroits où l'axe se rapprochait du littoral.La floraison de l'artisanat de soie à Thèbes a entraîné le développement dans cette ville d'une classe aisée d'artisans, différenciée nettement de l'aristocratie locale. Les Vénitiens étant les seuls marchands Italiens qui aient pu obtenir la permission impériale de faire commerce à Thèbes, il est possible que les nouveaux centres de commerce n'aient pas seulement répondu à l'impératif de trouver de nouveaux marchés d'approvisionnement ou de nouveaux débouchés commerciaux; ils ont sans doute permis aux autres marchands étrangers, auxquels l'accès au marché de soieries de Thèbes était interdit, de contrecarrer l'interdiction et de se procurer par les Vénitiens des tissus de soie dans les autres marchés de l'espace géographique de la Grèce centrale où ils pouvaient se rendre sans difficultés et où ils entretenaient même des quartiers. C'était probablement le cas d'Halmyros, à l'entrée du golfe Pagasètikos.  (EN)

info:eu-repo/semantics/article
info:eu-repo/semantics/publishedVersion
ιστορική έρευνα (EN)

οικονομία (EN)
Θήβα (EN)
εμπόριο (EN)
μεταξουργία (EN)

Ινστιτούτο Ιστορικών Ερευνών/ΕΙΕ (EL)
Institute of Historical Research (IHR/NHRF) (EN)

Βυζαντινά Σύμμεικτα

Ελληνική γλώσσα

1997-09-29


Ινστιτούτο Ιστορικών Ερευνών (ΙΙΕ/ΕΙΕ) / Institute of Historical Research (IHR/NHRF) (EN)

Θήβα, 12ος αι. (EN)
γραπτές πηγές; βενετικά αρχεία (EN)
μέση βυζαντινή περίοδος (EN)

1791-4884
1105-1639
Βυζαντινά Σύμμεικτα; SYMMEIKTA 11; 97-112 (EL)
Byzantina Symmeikta; SYMMEIKTA 11; 97-112 (EN)

Copyright (c) 2014 Μαρία ΓΕΡΟΛΥΜΑΤΟΥ (EN)



*Η εύρυθμη και αδιάλειπτη λειτουργία των διαδικτυακών διευθύνσεων των συλλογών (ψηφιακό αρχείο, καρτέλα τεκμηρίου στο αποθετήριο) είναι αποκλειστική ευθύνη των αντίστοιχων Φορέων περιεχομένου.